Je pars du constat que nombre de femmes trouvent que les hommes sont lâches. Les motifs de conflit ou de rupture sont fréquemment liés au manque de courage des hommes.

Si c’est un fait avéré, nous allons essayer de comprendre pourquoi les hommes se montrent plus lâches que les femmes. Pourquoi cette croyance est-elle ancrée en nous ? Puis nous vous donnerons les clés, à vous les femmes, pour aider votre conjoint à affronter sa peur, à l’assumer, pour en finir avec la lâcheté.

 

 L’homme est lâche car il n’a pas le droit d’avoir peur !

 L’éducation filles/garçons est fondamentalement différente et elle influe sur nos comportements futurs. Lorsque la petite fille a des peurs, elle doit les affronter, faire avec. Ce n’est pas un drame si elle a peur, c’est ainsi. Ses parents acceptent tout à fait qu’une petite fille ait peur. Elle apprend donc à les assumer, elle les intègre à sa personnalité et les affronte. Elle accepte ses failles, ses fragilités, à côté de ses forces, ce qui l’enrichit. Elle s’accepte pleinement, ce qui est plus constructif que de nier certaines parties de soi. Au final, elle transforme ses faiblesses en forces et elle devient forte.

Le petit garçon lui, doit se montrer fort très tôt. Il est donc amené à ravaler ses émotions gênantes, celles qui sont perturbantes et qui entravent sa « masculinité ».  Toute sensiblerie ou pleurnicherie est proscrite. Tout au long de son développement psychologique, il doit nier ses émotions négatives ; celles qui sont mal tolérées par la société, pour devenir un « homme ». Etre un homme, cela signifie devoir tout contrôler et maîtriser, ne surtout pas s’attarder sur ses émotions. Les émotions chamboulent, nous font perdre le contrôle. Il faut les rationnaliser pour avoir le contrôle sur elles. Ainsi donc, monsieur a pris l’habitude d’avoir raison de ses peurs en les hyper-rationnalisant et c’est pourquoi il a tendance à trouver toutes sortes d’excuses pour masquer sa peur.

Il refoule ou il nie les émotions désagréables qui viennent le contrarier. Aussi lorsque se manifeste la peur chez lui, au lieu de la prendre en considération et de l’affronter, il ne l’accepte pas dès qu’elle pointe le bout de son nez. Il la fuit ou il la nie.

Le courage ce n’est pas : « ne pas avoir peur » ! Le courage, c’est prendre conscience de sa peur et y faire face. L’occulter ou la contourner c’est de la lâcheté. L’ausculter pour comprendre tout ce qu’elle a à nous dire et la dépasser, voilà qui nous rend plus fort.

 

Quelques conseils :

1-Instaurer un climat de confiance 

D’abord, montrez à votre homme que vous avez confiance en lui. Faites comme si c’était votre chevalier servant et il le deviendra. Par exemple : Vous êtes en couple depuis plus d’un an et il n’a toujours pas daigné rencontrer votre famille. Dites-lui que vos parents vous ont gentiment invité à dîner la semaine prochaine et qu’ils se réjouissent de faire sa connaissance. Ajoutez à cela : « Tu vas assurer mon chéri, ils vont tous t’adorer ! ».

Présenter les choses de cette manière va le flatter et le rassurer narcissiquement. Vous n’envisagez pas la possibilité de l’appréhension (ne pas être à la hauteur) ou de l’échec (celui de ne pas venir) et il ne l’envisagera donc pas (ou si peu).  Ainsi, même si il a (ou avait) quelques appréhensions, le fait que l’ayez rassuré et lui ayez donné confiance en lui va l’aider à se dépasser et à sortir de ses appréhensions.

Vous lui avez témoigné votre confiance en lui et votre optimisme, cela a un effet considérable sur lui. Pour ainsi dire, vous lui avez donné des ailes, il va donc pouvoir s’envoler.

 

2-Montrez-lui que vous l’aimez…malgré ses défauts

Montrez-lui aussi que vous l’acceptez comme il est, y compris avec ses failles et que c’est d’ailleurs son caractère sensible qui vous a touché et non son côté froid et fermé auquel il aspire de temps à autre. Sa virilité est d’autant plus rayonnante quand elle intègre sa part sensible et sa vaste palette émotionnelle. Dites-lui que vous l’aimez et le désirez davantage lorsqu’il est lui-même, qu’il ne joue pas le jeu de la perfection… que ses parts d’ombres font partie de son charme !

 

 3- Comment lui exprimer ses émotions sans reproches ?

Ne le castrez surtout pas en lui faisant des reproches continuels, en essayant de le changer. Les reproches sont des « tue-l’amour » à petit feu. En outre, elles font perdre confiance en soi et c’est en partie, ce manque de confiance en soi qui rend lâche. Par exemple : Il ne veut pas aller à telle soirée. Vous lui dîtes « Il faut te bouger, tu vas perdre tes amis à force de ne pas les voir, déjà que tu en as peu… Enfin de toutes façons t’es complètement casanier je comprends même pas comment tu as pu te faire des amis». Dans cette phrase, à la fois, vous lui reprochez son manque de sociabilité et vous le figez dedans sans lui proposer de sortie de secours. Il se sent prisonnier.  Vous le bloquez quelque part et vous l’empêchez d’avancer car vous ne voyez pas de possibilité de changement. En lui disant cela, vous l’enfoncez encore plus dans sa faille et vous ne lui tendez pas la main.

Dites lui plutôt  : « allez on va bien s’amuser, en plus tu vas retrouver ton pote X… ». Adoptez un ton enjoué. Il reprendra confiance, et ne saura vous résister.

Coaching téléphonique

Je propose des consultations par téléphone, pour vous aider à avancer, à tourner la page, ou simplement faire le point.
Anne, psychologue spécialiste en relations de couple

Un commentaire au sujet “Pourquoi est-il lâche ?

Laisser un commentaire